top of page
Capture d’écran, le 2022-09-04 à 12.53.02.png

Eve-Lyne Auger
RÉDACTRICE EN CHEF , AUTRICE ET CRÉATRICE CULINAIRE

 

 

Du plus loins que je me rappelle, les animaux ont toujours eu une place importante dans ma vie (insérer ici des pleurs incessants lors du décès de Mufasa dans Le Roi lion ou lorsqu'Oliver se retrouve seul dans la nuit pluvieuse à New-York dans Oliver et Compagnie). 

Je me souviens que, du haut de mes 6 ans, j'ai annoncé à ma mère que j'arrêtais définitivement de manger du canard et du lapin. Le flash m'est venu après avoir mangé une cuisse de canard pendant un souper de famille: je ne pouvais pas croire que je mangeais cet animal que je trouvais si beau et que j'aimais tellement. 

Quelques années plus tard, en août 2013, par simple curiosité, j'ai commencé à m'informer sur la cuisine végétale. J'ai lu sur le sujet, regardé des vidéos et tenté d'en apprendre un peu plus sur ce type d'alimentation que je connaissais très peu. J'ai même essayé le crudivorisme... Malgré mon bon vouloir, mes amies pourraient vous confirmer que l'expérience fut loin d'être un succès! Hahaha! Cependant, sans m'en rendre compte, je m'approchais tranquillement de ce type d'alimentation qui allait bientôt devenir le mien.

Un mois plus tard, à la minute où j'ai terminé le documentaire Glass Walls (PETA, 2012) narré par Sir Paul McCartney, inconsolable, j'ai pris la décision de cesser ma consommation de viande. À cet instant et encore aujourd'hui, je savais que rien ni personne ne pourrait me faire changer d'avis. 

 

Trois ans plus tard, j'avais accumulé beaucoup d'heures derrière les fourneaux, autant chez moi que dans le cadre de mon travail d'étudiante comme chef à domicile pour l'entreprise Sushi à la maison. Je me retrouvais donc avec cette passion dévorante pour la cuisine, mais aussi avec un baccalauréat en enseignement au préscolaire et au primaire en poche.

 

Comme il m'était inconcevable de laisser mes recettes dormir dans un cahier au fond d'un tiroir, j'ai suivi le conseil de mon papa et, pour le plaisir, j'ai créé La Fraîche en septembre 2016. En créant ce blog, je pouvais partager aux gens mes créations et mes découvertes en lien avec l'alimentation sans viande, tout en poursuivant ma carrière comme enseignante. Du moins, c'est ce que je croyais. En quelques mois seulement, ce petit projet que je faisais "pour le plaisir" est rapidement devenu une de mes priorités et mon plus grand champs d'intérêts. 

Aujourd'hui, La Fraîche est désormais deux livres de cuisine, une entreprise de création de contenu, des conférences, des démos culinaires et un magazine végétarien en ligne.

Depuis 2016, ma mission reste la même. Éduquer et inspirer les gens en cuisine en le faisant :

  • Pour les animaux

  • Pour la planète

  • Pour leur santé


Ce sont ces trois principes qui m'ont toujours permis d'avancer pas à pas vers un mode de vie végétarien. Ils m'ont guidés et m'ont fait évoluer à mon rythme. Ils m'ont fait découvrir de nombreuses choses telles que l'alimentation locale, les alternatives écologiques, les bienfaits généraux de la consommation de légumineuses, l'importance d'utiliser des produits cosmétiques et ménagers plus naturels, et bien plus encore.

 

Je souhaite qu'au travers de mes recettes, de mes livres, de mes chroniques et de mon contenu, vous trouviez ce dont vous avez réellement besoin pour vous sentir bien et vous familiariser davantage avec l'alimentation végétarienne. Je souhaite que vous tombiez vous aussi en amour avec cette belle pratique alimentaire qui est, selon moi, bien plus que de simples aliments dans une assiette. 

XO. 



 

À PROPOS DE MOI

bottom of page