8 astuces pour manger des végétaux locaux au Québec (même en hiver)!


Crédit photo: Équiterre

Vous avez certainement entendu parler du nouveau Guide alimentaire canadien dans les dernières semaines, sujet qui a enflammé les différents médias et les réseaux sociaux (si non, vous pouvez aller lire sur le sujet juste ici). Pour ma part, j'étais heureuse et très enthousiaste à l'idée de voir enfin les végétaux comme rois de l'assiette! Cependant, malgré tous les bons conseils et bonnes habitudes à prendre pour en consommer davantage, on parle très peu de l'importance d'en favoriser leur consommation via une alimentation de proximité. L'alimentation de proximité, c'est le principe de "manger local", c'est-à-dire, de réduire les distances parcourues entre le lieu de production de l'aliment, son lieu de distribution, ainsi que son lieu de consommation. Entre autres mots, c'est de choisir des produits d'ici, qui ont été cultivés ici, transformés ici et distribués dans différents commerces du Québec. C'est avec cette bonne intention que je me suis rendue à l'épicerie et que je me suis lancée le défi d'acheter uniquement des légumes et des fruits provenant du Québec. Facile me direz-vous? Pas du tout. Malgré le fait que j'avais consulté une liste pour me guider à savoir quels légumes québécois étaient toujours disponibles au mois de février, plusieurs affiches mentionnaient "Courge butternut du Québec", quand pourtant, le logo apposé sur la dite courge énonçait "Product of Mexico". J'ai fait plusieurs commerces et c'était toujours la même chose; ou bien on ne m'indiquait pas la provenance du fruit ou du légume, ou bien les courges, pommes de terre et poireaux disponibles provenaient tous des États-Unis, du Mexique, mais pas du Québec. Bien déçue, j'ai décidé de me renseigner afin de déterminer de quelles façons je pouvais facilement arriver à manger local, même en hiver. J'en suis venue à obtenir 8 astuces simples que vous pouvez, vous aussi, mettre en pratique et adopter afin de vous assurer que vous consommerez bien des fruits et légumes d'ici.

1- Repérer les fruits et légumes à l'épicerie certifiés Aliments du Québec

La toute première astuce que vous pouvez (et devriez déjà) mettre en pratique est de bien repérer les fruits et les légumes certifiés Aliments du Québec à votre épicerie. Depuis 1996, Aliments du Québec a pour mission de faire la promotion de l'industrie agroalimentaire québécoise. Pour ce faire, ils utilisent un logo simple, apposé sur les produits, qui garantit que ces derniers proviennent bel et bien d'ici. Depuis 2013, vous pouvez aussi retrouver la mention ''Aliments bio du Québec'', afin de facilement repérer les aliments biologiques québécois. Vous retrouverez autant des fruits et légumes frais, en conserve, surgelés, séchés ou déshydratés, portant la mention Aliments du Québec. Pour trouver les produits Aliment du Québec, vous pouvez consulter le répertoire complet disponible sur leur site web juste ici: https://www.alimentsduquebec.com/fr/aliments-dici Aussi, si votre marchand ne propose pas assez une large gamme de fruits et légumes d'ici selon vous, vous pouvez facilement en faire la demande. Ne soyez pas gêné, c'est votre droit de le demander et vous n'êtes certainement pas la seule personne à l'avoir remarqué. Pour vous faciliter la tâche, Équiterre a mis en ligne un modèle de lettre que vous pouvez faire parvenir à votre gérant d'épicerie. Pour l'obtenir, vous pouvez suivre le lien juste ici: http://equiterre.org/sites/fichiers/modele_lettre_exiger-local_vf.pdf 2- S'abonner aux paniers des Fermes Lufa

Vous voulez faire des choix locaux en plein mois de février, mais les tomates fraîches vous manquent? Pensez aux fruits et légumes de serres, comme ceux des Fermes Lufa. En 2011, la toute première serre commerciale sur un toit au monde a vu le jour dans le quartier Ahuntsic-Cartierville. Grâce à elle, l'équipe des Fermes Lufa a prouvé qu'il était possible de se procurer des concombres, des poivrons et des fines herbes localement, à longueur d'année, à l'aide de l'agriculture urbaine. Depuis, les Fermes Lufa comptent 3 serres, des centaines de produits, un réseau complet de fermiers et de producteurs locaux, des centaines de points de cueillettes allant de l'Ontario jusqu'à Québec et des milliers de Lufavores satisfaits. Le principe est simple: vous sélectionnez les produits dont vous avez besoin sur leur marché en ligne, vous passez votre commande et vous recevez votre panier dans un point de cueillette à proximité de chez vous! Pour tous les détails, vous pouvez vous rendre sur leur site web juste ici: https://montreal.lufa.com/fr/marche

3- Trouver son fermier de famille

Une façon simple et économique de manger des fruits et des légumes bios en été, mais aussi en hiver, c'est de trouver son fermier de famille. Équiterre a lancé, il y a plus de 20 ans, son réseau de fermiers de famille qui permet de faire passer les produits maraîchers de la ferme à la table grâce aux paniers bio. Le réseau compte plus de 119 fermes partout au Québec, 90% d'entre-elles certifiées bio et l'autre 10% en processus de certification. Chaque fermier offre une variété impressionnante de fruits et légumes frais, biologiques, locaux & vendus nettement moins chers qu'ailleurs. Certaines fermes offrent même la possibilité de recevoir des paniers en hiver, comprenant une belle variétés de légumes comme de l'ail, des betteraves, des carottes, du chou rouge, et bien plus! La démarche pour avoir accès à un panier est très simple: vous vous rendez sur le site fermiersdefamille.com, vous utilisez le localisateur et vous trouvez votre fermier qui vous fera parvenir votre panier dans un point de chute près de chez vous. Pas plus compliqué que ça!

4- Consommer les produits fermentés de Tout cru!

Une des meilleures façon de s'alimenter de bons légumes toute l'année durant et de booster son système immunitaire est sans contredit de consommer des produits lactofermentés. Une entreprise d'ici fait un travail incroyable avec des produits locaux, biologiques et végétaliens pour créer une gamme pas piquée des vers et c'est l'entreprise Tout cru! Je les connais depuis plusieurs années et ils réussissent toujours à me reconquérir à chaque fois avec leurs nouveautés originales et ô combien délicieuses! Que ce soit une choucroute aux algues marines, de la sauce piquante, du kimchi ou des carottes citron/gingembre, leurs conserves de produits lactofermentés sont vraiment uniques et extraordinaires! Pourquoi manger des produits fermentés? Cette technique de conservation utilisée depuis des millénaires permet non seulement d'obtenir des aliments extrêmement goûteux et d'en bonifier leur valeur nutritive, mais surtout, de prendre bien soin de la santé de notre système digestif (qu'on délaisse trop souvent)! Les bactéries naturellement présentes dans le processus de fermentation transforment les aliments avant que nous les consommions, les rendant ainsi plus digestes, et donc, plus facile à assimiler pour nos intestins. Ces mêmes bactéries deviennent aussi les défenseurs de nos intestins et de notre système immunitaire en le stimulant et en empêchant la prolifération de virus ou de bactéries dites "moins bonnes". On peut donc dire que c'est un choix judicieux d'en ajouter à notre assiette! Pour vous procurer les produits Tout cru!, suivez le lien suivant: https://www.toutcrufermentation.com/pointsdevente1

5- Faire ses propres germinations grâce à Mano Verde

Vous n'avez pas le pouce vert, vous vivez en ville, mais vous aimeriez vraiment avoir accès facilement à des verdures fraîches dans le creux de votre foyer? Rien de plus facile que de faire pousser ses germinations chez soi, surtout avec les produits offert par l'entreprise Mano Verde. J'ai fait la découverte de cette petite entreprise lors de l'Expo Yoga et j'ai été charmée par la variété de produits offerts et la grande conscience écologique derrières chacun d'entre eux. Vous pouvez facilement vous procurer un ensemble tout inclus, vous permettant de cultiver et de récolter vos petites merveilles en quelques jours seulement! Les germinations et les pousses sont faciles à digérer et riches en fibres car, étant encore au stade de "bébés plantes", celles-ci contiennent une tonne d'éléments nutritifs très concentrés pour favoriser leur croissante. Stoppant cette dernières, c'est donc nous qui en tirons tous les bénéfices! Pour voir la gamme des produits Mano Verde, suivez le lien ici: https://manoverde.ca/boutique/fr/pousses-c98/

6- Planifier ses recettes par saison grâce à Laucolo

C'est bien beau avoir un frigo débordant de légumes et une armoire pleine à craquer de conserves, ils faut arriver à consommer tous ces beaux aliments sans les gaspiller! Pour s'y retrouver, la fantastique Laurence Deschamps-Léger, alias Laucolo, a lancé l'automne dernier un carnet "Mes recettes de saison", vous permettant de noter vos recettes favorites, tout au long de l'année. Ce dernier contient 128 fiches vierges, 5 séparateurs (un par saison et un annuel), 3 recettes illustrées, des listes des légumes à consommer localement à chaque saison (outil hyper utile!), 5 fiches pratiques sur la cuisson des légumineuses, la cuisson des céréales, le vocabulaire de cuisine, les sources de protéines végétales ainsi qu'un tableau de conversion. Visuellement, c'est une oeuvre d'art, mais ça deviendra certainement votre indispensable en cuisine quand vient la planification de vos repas. Pour vous le procurer, suivez le lien juste ici: https://www.etsy.com/ca-fr/listing/617126305/carnet-pour-noter-ses-recettes?ref=shop_home_active_2&crt=1

7- Préparer ses semis avec les Jardins de l'écoumène

La saison des semis est belle et bien commencée. Malgré le froid glacial qui règne toujours à l'extérieur, si vous songez vous faire un petit potager cet été, il faudrait penser à mettre en terre vos semences afin de permettre à vos futurs plans de fleurir à temps lors de notre courte saison estivale. Pour vous assurer d'obtenir des fruits, des légumes ou des fleurs comestibles entièrement biologiques, ils vous faut les semences des Jardins de l'écoumène. Avec une variété de plus de 200 semences différentes, divisées en cinq sélections (Variété du patrimoine, Ami des abeilles, Coup de coeur des propriétaires, Premier jardin et Potager urbain), vous trouverez certainement ce qu'il vous faut et/ou ferez de magnifiques découvertes. Leur site web est vraiment bien construit et est facile à consulter, vous permettant aussi de passer vos commandes directement en ligne! Pour les plus frileux à se lancer dans les semis, vous pourrez attendre l'arrivée du printemps afin de vous planifier un petit road trip vers Saint-Damien pour visiter directement leurs magnifiques jardins et repartir avec vos plans. J'ai pris la peine de m'y rendre au printemps dernier pour y faire la sélection de mes fleurs comestibles et j'ai adoré! Leurs installations sont vraiment impressionnantes et le personnel est totalement passionné, offrant de nombreux conseils afin de nous permettre de faire la meilleure sélection possible, selon nos besoins. Pour obtenir plus de détails, vous pouvez visiter leur site web juste ici: http://www.ecoumene.com/accueil 8- Cuisiner davantage Finalement, la manière la plus simple de manger plus de végétaux locaux est de mettre la main à la pâte et de les cuisiner. Souvent, on peut être moins allumés par les betteraves, le chou ou le topinambour, mais il existe tellement de bonnes recettes faciles qui les mettent en valeur qu'on serait fous de s'en passer! Pour vous inspirer un brin, voici quelques options que vous pouvez retrouver ici, sur le blog:

Brownies véganes à la betterave Pizza à la courge butternut rôtie et aux poireaux Cari indien aux patates douces et au paneer Muffins orange, cannelle et carottes Scones aux pommes et aux 5 épices Potage de carottes rôties, cumin et citrouille


© 2020 La Fraîche par Eve-Lyne Auger. Tous droits réservés.