• Marjolaine Cadieux

Reprendre sa routine alimentaire grâce à la détox, vraiment?





Chaque mois, notre nutritionniste répondra à une question du public. Vous souhaitez avoir réponse à VOTRE question : écrivez-lui sur Instagram @lespiedsdanslesplats_



Question du mois 

«Le  temps des fêtes a été difficile, j’ai un peu trop mangé et je ne me sens pas super bien. J’ai envie de faire quelque chose pour m’aider, pour me sentir comme avant, une détox ou un défi de 30 jours, qu’en penses-tu?»





Réponse

Malgré toute notre bonne volonté, il se peut que le temps des fêtes ait été plus difficile qu’on l’aurait souhaité. Plus d’alcool, plus de nourriture, moins de sommeil, moins d’activité physique, bref un beau mélange inhabituel. Il n’est donc pas étonnant qu’on se sente moins bien : ballonnements, fatigue, difficultés digestives, gonflements, etc. 


Certaines compagnies devinent cet inconfort qu'on peut ressentir à ce temps-ci de l'année, rendant le marketing de leurs produits très agressif: les promesses de perte de poids, de silhouette parfaite et de regain d’énergie sont partout! Puisque je n’aime pas dire aux gens quoi faire et que je préfère que vous preniez une décision éclairée après avoir été informés, j’ai pensé démystifier un peu le tout pour vous permettre de vous y retrouver. Voici donc les produits «détox» ou minceur les plus populaires et leurs effets : 


1. Les thés Qui n’a jamais entendu parler des fameuses "teatox"? Popularisé par les influenceurs sur Instagram, ce genre de thé a maintenant été repris par plusieurs compagnies. Les promesses de ce produit? Réduire les ballonnements, nous détoxifier, purifier notre corps et nous donner un regain d’énergie. Lorsqu’on regarde plus attentivement la liste des ingrédients, on remarque, généralement, la présence de thé ainsi que d’autres plantes ou racines (ortie, pissenlit, guimauve, etc). Bien que d’apparence inoffensives, ces plantes ont généralement des effets diurétiques (on urine plus) ou laxatifs (on va plus souvent à la selle).  En plus, ces produits sont généralement assez dispendieux. Par exemple, pour un 28 jour de détox, la compagnie Teatox vous chargera 54.90$ US, soit environ 72$!  Ainsi, oui, ces thés peuvent effectivement nous aider à nous sentir moins gonflé, plus énergisé et peut-être même à perdre du poids, MAIS c’est généralement grâce aux plantes laxatives ou diurétiques qu’ils contiennent. 

2. Les cures de jus Qu’elles soient de 1 jour ou plusieurs, les cures de jus ont généralement le même principe : ne consommer QUE des jus frais pendant une période donnée de temps. Les bienfaits seraient encore une fois multiples : aider le foie à se reposer, se sentir mieux, énergisé, etc. Tout comme les thés, la liste d’ingrédients semble intéressante : fruits, légumes et extras (thé, ginseng, chia, chlorophylle, etc.), mais ils peuvent également contenir des ingrédients naturels qui comportent des vertues laxatives ou diurétiques. Le prix de ce genre de cure est également assez important : une grande marque de jus propose une cure «de base» de 3 jours pour 175$ (Ayoye!). Ne consommer QUE des jus pendant 1-3-5 ou 7 jours peut effectivement nous aider à dégonfler, mais il faut comprendre que ces effets sont là parce qu’on ne prend que des jus et rien de solide. Ainsi, dès qu’on se remettra à manger, on retrouvera une apparence corporelle plus naturelle. Le risque de ces cures est également qu’à la fin, on peut s’être tellement ennuyé de mastiquer ou de manger qu’on va se bourrer dans certains aliments et finalement se sentir coupable. 

Les poudres et autres comprimés  L’idée que manger quelques jours sous forme de poudre ou encore qu’avaler un comprimé nous ferait perdre du poids est incroyable et attirante. Comprimés «coupe-faim», poudres de protéines… les formats varient mais pas les promesses.  Il y a tellement de produits sous forme de comprimés ou de poudres qu’il me faudrait un article en entier pour les aborder, et encore là! Pour analyser nous-même si ce produit est pertinent, on peut suivre ces étapes faciles. D’abord, on regarde les ingrédients et on s’informe sur ceux-ci. On comprendra qu’il est logique qu’un produit promette un regain d’énergie s’il contient un ingrédient stimulant, ce n’est certainement pas parce que le produit est miraculeux! Aussi, on peut regarder dans quel contexte le produit doit être pris : parfois, les fabricants recommandent de faire des changements à notre style de vie «pour de meilleurs résultats». Il est donc normal qu’une augmentation de notre consommation d’eau et d’activité physique mène à certains effets positifs, mais sont-ils vraiment attribuables aux comprimés ou aux poudres? Enfin, je recommande TOUJOURS de poser des questions aux pharmaciens. Ils ne connaissent peut-être pas tous les produits sur le marché, étant donné la vitesse à laquelle les nouveaux suppléments atteignent les tablettes des pharmacies, mais ils peuvent vous aider à les analyser et regarder s’il y aurait des contre-indications importantes pour votre condition.


Les défis «30 jours de ...» En début d’année on voit plusieurs défis de 30 jours. 30 jours d’abdos, 30 jours sans restauration, 30 jours sans sucre, 30 jours sans produits transformés, 30 jours sans plaisir… Mon avis sur ces défis dépend vraiment sur le type de défi que vous pourriez choisir . Je crois que quelconque changement qu’on souhaite faire dans notre vie demande un certain effort. Cet effort peut souvent être facilité lorsqu’il est mis sous forme de défi. Cependant, il faut savoir - avant de s’embarquer - si ce défi est RÉALISTE pour nous. Si on ne fait pas du tout de sport, il n’est peut-être pas judicieux d’essayer de relever un défi sprint de 30 jours. Par contre, si on consomme déjà très peu de produits animaux et qu’on a envie d’emboiter le pas en tentant un défi 30 jours végétaliens, pourquoi pas? Il faut finalement se rappeler que le but n’est pas d’être parfait, mais simplement de faire un effort qu’on aurait peut-être pas osé faire avant, nous permettant d’essayer de nouvelles choses. Il faut aussi se rappeler qu’idéalement, on aimerait conserver les bonnes habitudes de notre défi même lorsque celui-ci sera terminé.


Une alimentation équilibrée  En contraste avec tout ça, je voulais rappeler les effets d’une alimentation équilibrée. La base de cette alimentation est de consommer majoritairement des végétaux, des produits frais et peu transformés, de cuisiner et de respecter ses signaux de faim et de satiété. En plus de ne pas nous coûter plus cher, les effets positifs de ces habitudes sur la santé ont été bel et bien démontrés dans la littérature scientifique. Est-ce que c’est instantané? Non. Est-ce qu’il y a plus de chance qu’on puisse maintenir cette alimentation à long terme? Certainement! 


Qu’on ait envie d’essayer les thés ou cafés détox ou encore de faire une cure de jus, au final, la décision nous appartient. Toutefois, la plupart des options de perte de poids rapides ou de détoxification font de fausses promesses, sont dispendieuses et ne nous permettent pas d’avancer concrètement vers de saines habitudes alimentaires. On pourrait donc, si c’est réaliste pour nous, tenter de relever un défi ou encore d’essayer d’adopter une alimentation un peu plus équilibrée afin de retrouver ce bien-être pré-Noël qu'on avait, sans avoir à vider son portefeuille.


Vous avez d’autres question en lien avec la nutrition ou souhaitez rencontrer une nutritionniste, n’hésitez pas à communiquer avec notre nutritionniste Marjolaine de @lespiedsdanslesplats_ sur Instagram ou encore par courriel marjolainecadieuxnutrition@gmail.com

© 2020 La Fraîche par Eve-Lyne Auger. Tous droits réservés.