Ralentir en cuisine grâce au mouvement Slow Food.


Cet article est commandité par la Boulangerie Stonemill

Crédit photo : Boulangerie Stonemill

Le 1er mars dernier, j'ai eu l'immense bonheur de faire la découverte d'un mouvement mondial hyper inspirant: le Slow Food. C'est lors d'un atelier guidé par le chef montréalais Pasquale Vari que j'ai pu en apprendre d'avantage sur cette organisation citoyenne internationale. Ça ne pouvait pas mieux tomber, autant avec le timing du mois de la nutrition qu'avec mon mantra 2019 qui est de ralentir; le fit était parfait pour piquer mon intérêt et éveiller ma curiosité!

Qu'est-ce que le Slow Food? Slow Food est une organisation qui a vu le jour en 1989, ayant pour but de protéger et de faire rayonner les traditions et les cultures alimentaires dans différents coins du globe. Ce mouvement a pour but d'encourager le ralentissement du système alimentaire en contrant un phénomène d'accélération bien connu: la restauration rapide. Vers la fin du 19e siècle, le fast food a pris de plus en plus d'ampleur et a même commencé à s'installer dans de plus petites régions du monde où, habituellement, manger était davantage synonyme de lenteur que de plats préparés en quelques secondes.

Les 3 principes fondamentaux: Bon, Propre et Juste.

Les fondateurs de ce mouvement et de cette organisation souhaitaient que nous reprenions conscience de l'importance de nos choix alimentaires, autant pour notre santé, que sur l'influence qu'ils pouvaient avoir sur le monde qui nous entoure. Leur philosophie est donc construite en 3 principes fondamentaux:

BON - PROPRE - JUSTE

Pour mieux définir ces trois principes, allons-y avec une explication toute simple. Un aliment est bon quand il est frais, qu'il nous fait saliver (surtout lorsqu'il est en saison!) et qu'il est bon pour la communauté qui le produit, c'est-à-dire qu'il respecte la culture locale et son terroir. Celui-ci est propre lorsque qu'il est favorable à une bonne santé et qu'il est produit dans le respect du bien-être animal et de l'environnement. Finalement, on le dit juste lorsqu'il est vendu à un prix accessible pour les consommateurs, mais aussi, lorsque ses producteurs en reçoivent des gains justes et que ces derniers le produisent et travaillent dans de bonnes conditions. C'est donc à partir de ces trois principes interconnectés que leur approche est fondée, tant au niveau international, national et local. De cette façon, ils arrivent à encourager, soutenir, promouvoir et protéger les produits, les producteurs et les traditions des cultures locales, tout en combattant la standardisation du goût et en évitant de se ranger du côté des puissantes multinationales de l'industrie agroalimentaire.

La cuisine lente de Stonemill Toutes leurs valeurs et leurs principes me rejoignent énormément et c'est pourquoi je trouvais extraordinaire qu'une telle organisation existe et que plusieurs entreprises s'en inspirent. C'est le cas pour l'entreprise canadienne Stonemill, qui prône l'importance de la cuisine lente dans la préparation de ses pains.

Tous leurs pains sont fermentés naturellement et lentement, sans agents de conservation artificiels et sans OGM. Ils utilisent des techniques de préparation et de cuisson artisanales à l'Européenne, ce qui leur permet d'offrir des miches de pains plus grosses et d'une qualité exceptionnelle, tout ça en épiceries!

Mes coups de coeur + 2 recettes J'ai eu la chance de tester leurs miches et de m'amuser en cuisine avec leurs différentes variétés et sincèrement, elles sont vraiment délicieuses! Ce que j'ai trouvé le plus fascinant, c'est la lourdeur qu'a chaque pain; on voit que le produit est bourré de grains entiers et que son levain fait de lui un pain se rapprochant davantage de ce qu'on peut retrouver dans une boulangerie traditionnelle. En épicerie, vous retrouverez 4 variétés: un pain blanc, un pain multigrain, un pain au chia et un pain quinoa et lin.

Mes coups de coeur vont sans contredit à la miche au chia et à celle quinoa et lin! C'est donc avec elles que j'ai pensé vous préparer 2 recettes originales qui vous permettront de réinventer la classique "tartine" ou le fameux "sandwich" qu'on a tant l'habitude de préparer avec du pain tranché. Adopterez-vous, vous aussi, la lenteur dans votre cuisine?

Pain doré curcuma, miel, coco & petits fruits

(Cliquez sur l'image pour obtenir la recette)

Tartine à l'avocat 2.0

(Cliquez sur l'image pour obtenir la recette)


© 2020 La Fraîche par Eve-Lyne Auger. Tous droits réservés.