• Marjolaine Cadieux

Trucs et astuces nutrition pour une rentrée sans pépins




Qu’on soit petit ou grand, qu’on soit à l’école ou non, on devrait tous se faire un repas sur l’heure du dîner. Au Québec, on compte environ 185 jours d’école, ce sont donc plusieurs (plusieurs!) lunchs qui devront être préparés. J’ai donc pensé, ce mois-ci, vous donner de petites astuces pour vous aider à faire des lunchs rapidement et efficacement. Enfin, je trouvais super pertinent vous rappeler pourquoi ce repas (tout comme les autres de la journée d’ailleurs) est important et qu’il ne devrait pas être sauté. Bonne rentrée!



Un niveau d’énergie régulier


On ne mange pas juste parce que c’est bon, on mange pour nourrir notre corps et lui donner ce dont il a besoin. Plusieurs personnes pensent que manger est une perte de temps, surtout quand on retourne au bureau (ou à l’école) après les vacances. On a beaucoup de dossier à faire, beaucoup de projets et trop peu de temps pour tout faire - je comprends. Toutefois, manger régulièrement est important pour notre tête et notre esprit. Non seulement s’arrêter pour manger sur l’heure du dîner nous permet de nous donner littéralement de l’énergie, mais ce moment de pause a beaucoup d’autres bienfaits. En effet, en dînant et en prenant une pause, on a un moment de repos qui nous permet de revenir rempli d'énergie pour notre après-midi, on peut socialiser (bon, peut-être plus en 2020 par contre), se changer les idées… En plus de ce repos mental, manger sur l’heure du dîner nous permet d’éviter un après-midi plein de maux de tête, d’irritabilité, de faim intense et de manque de concentration : des signaux de notre corps nous indiquant qu’il a vraiment (mais vraiment!) besoin d’énergie.



Faire un lunch facilement


Maintenant que tu comprends que manger à l’heure du dîner c’est important, même si tu as peu de temps, je t’entends me dire : «mais oui mais Marjo, je suis occupé comme tu dis, j’ai pas juste ça à faire moi des lunchs, je fais quoi?». C’est une excellente question et je vais justement vous donner quelques trucs et astuces pour vous aider.



1. Sans jugement


Mon premier truc et la première chose la plus IMPORTANTE à comprendre, c’est qu’entre ne rien manger ou manger quelque chose de facile ou pratique, je vais toujours dire au gens de MANGER.


Ainsi, je veux que vous compreniez que vous n’avez pas à vous faire un lunch équilibré 100% du temps. Outre le fait que PERSONNE ne mange 100% du temps parfaitement équilibré, c’est se mettre une pression incroyablement intense qui ne nous donnera pas envie de se faire un lunch. C'est donc bien correct si à certains moments on opte pour un plat préparé, un repas congelé, un repas de restauration ou de cafétéria, du prêt-à-manger, etc. On ne devrait pas se juger d’utiliser ces options si on a rush au travail, si on est vraiment fatigué ou si on a tout simplement oublié de faire notre épicerie. Alors, à la poubelle le jugement!


* Mes favoris en épicerie pour des repas rapido-presto sans trop avoir à cuisiner : légumineuses en conserves, laitue déjà lavée, bébé carottes, petites tomates, mini-concombres, trempettes du commerce, noix, graines (tournesol, citrouille, etc.), croustilles ou craquelins, tofu déjà aromatisé (ou fumé), potage, riz minute, mini pita (ou mini pain naan), etc.


2. La planification


Mon deuxième truc, on le connaît tous, mais on ne l’applique pas toujours. Oui je peux saisir que c’est moche toujours planifier son alimentation (surtout si on doit toujours planifier-organiser les autres aspects de notre vie), mais c’est une étape essentielle pour savoir où on va, ce qu’on fait. Donc, première question à se poser : allons-nous manger des restes ou se faire des lunchs à part (sandwich, salade, etc.) ? Cela permet de savoir ce que nous devrons acheter à l'épicerie. Aussi, voulons-nous des desserts, des boissons…? Tous des éléments à se procurer, parce que oui, si on les veut dans nos lunchs, il faudrait les avoir sous la main. Qu’on opte pour des restants ou des repas dédiés au lunch, prenez un petit moment pour planifier votre semaine et déterminer les options que vous avez. Cela vous sauvera un temps fou au moment de faire votre repas! Si vous manquez d’inspiration pour savoir quoi manger, Eve-Lyne vous a justement préparé un beau dossier avec pleins de suggestions que vous pouvez découvrir juste ici.



3. L’organisation


Étape différente de la planification, mais tout aussi importante! Ainsi, si en planifiant vos repas vous avez optez pour des restants pour les lunchs, assurez-vous de quelques éléments. D’abord, cuisiner suffisamment de nourriture pour en avoir en extra (ça semble évident, mais parfois on oublie!), mais surtout, songez à disposer d’assez de contenants pour les mettre. Une armoire à plats où il manque des couvercles et où les plats sont brisés, tachés ou en désordre ne donne pas envie de se faire des lunchs. Assurez vous de garder cette armoire la plus ordonnée possible et d’avoir des contenants de formats variables pour les différents éléments que vous souhaiterez mettre dans votre repas.


L’organisation s’applique aussi à vos armoires et votre réfrigérateur. Pour un accès facile et une paix d’esprit, on peut dédier certains endroits aux collations et aux repas. Par exemple, dans le garde-manger, on pourrait mettre un bac dédié pour les desserts et collations pour les lunchs et faire la même chose dans le réfrigérateur. Lorsqu’on prépare notre lunch, on a ainsi qu’à piger dans les bacs et en deux temps trois mouvements on a un repas.



4. Si tu te sens extra


Si jamais tu as le TEMPS et le GOÛT, une chose qui est très pratique pour les lunchs est de faire une petite meal prep. Cette activité consiste à préparer des repas d’avance. Je recommande ça surtout aux gens quand ils se sentent très motivés, puisque ça demande un peu de temps. On peut ainsi essayer de doubler - voir tripler - les recettes qu’on souhaite faire afin d’en congeler et d’en avoir pour les moments plus intenses où le temps nous manque. Cette préparation peut être celle d’un repas complet ou d’un élément (par exemple, couper et laver à l’avance des légumes, cuisiner des muffins, mariner une protéine, etc.) Ce petit investissement de temps sera certainement très apprécié plus tard!




Quels sont vos trucs à vous pour faire des lunchs rapidement et efficacement?




Marjolaine Cadieux, Dt.P, M.Sc

marjolainecadieuxnutrition@gmail.com

www.lespiedsdanslesplats.ca

@lespiedsdanslesplats_


© 2020 La Fraîche par Eve-Lyne Auger. Tous droits réservés.