La planification des repas : l'art de sauver temps et argent!


Lorsque septembre pointe le bout de son nez, je renais. C’est un nouveau départ et une bouffée d’air frais après l’été. Le retour à la routine et les préparatifs associés à la rentrée ne m’effraient pas, car j’ai toujours adoré planifier, organiser et surtout, cuisiner. Ayant un mari et trois enfants (disons plutôt 2 adultes et une ado!), ce mois de septembre signifie pour moi ma 18e rentrée en famille.


Depuis des mois, nous l’avons remarqué : l’inflation a un impact direct sur notre portefeuille familial. Chaque famille consacrerait environ 12% de son budget à l’alimentation et se voit confrontée, depuis plusieurs semaines, à une hausse des prix sur bon nombre de produits alimentaires lors de ses visites au supermarché.


Alors, question de s’adapter à cette nouvelle réalité plus coûteuse, aussi bien vous proposer des stratégies afin d’alléger cette pression et vous permettre d’ajouter à votre routine de saines habitudes, tant pour votre corps que pour vos finances!


Et c’est grâce à une planification des repas efficace qu’on peut y arriver!


Par où commencer ?


Avec nos quotidiens toujours bien remplis, il est plus que nécessaire de tenter d’associer l’heure des repas avec le plaisir. Nous mangeons plusieurs fois par jour, il est donc important de trouver des stratégies pour que le simple fait de s’alimenter ne soit pas une charge excédentaire à nos horaires ni une source de stress.


Je n’ai peut-être pas la meilleure recette de muffins à vous suggérer, mais j’ai sans doute la recette qui vous permettra de sauver du temps et de l’argent en cuisine. (Pour ce qui est des bonnes recettes de muffins, juste à vous rendre dans la section Collations juste ici !)



1. Établir un menu des soupers de la semaine


Avant de se diriger au supermarché, celui de notre choix (quoique la semaine dernière est paru un article fort intéressant pour nous éclairer à ce sujet), il est primordial de penser aux repas de la semaine à venir.

Le dimanche, je dresse toujours une liste de 4 repas.

Voici mon genre de liste habituelle :

- Un plat de pâtes - Un potage ou une soupe - Un plat de type comfort food - Un plat de type bol d’abondance ou bol bouddha, comme celui-ci


De cette façon, je prévois les soupers du lundi, du mardi et du mercredi. Le jeudi, je me donne congé en cuisine : on fait place aux restants. C’est l’heure du #PasseTonStock !


Je dépose tout sur le comptoir et c’est à chacun.e de faire son assiette. J’y ajoute par contre une règle : interdiction d’ouvrir le frigo ! Tout ce qui est là doit être mangé. C’est alors le moment idéal de déposer sur le comptoir les plats déjà cuisinés, mais aussi certains ingrédients ou aliments qui doivent absolument être consommés, évitant ainsi qu’ils ne finissent au composte à la fin de la semaine.


Le dimanche soir, c’est le repas réconfortant qui est de mise. Après avoir planifié, acheté et cuisiné tout la semaine, place à un bon souper en famille ou entre ami.e.s, autour d’un plat qui nous fait du bien.

Je ne suis pas forte en maths, mais assez pour comprendre qu’il manque 2 jours à mon équation. J’appelle ça le dessert ! C’est cette belle douceur que je me permets le vendredi et le samedi de cuisiner quelque chose hors de ma planification des repas ou de mon menu de la semaine. Ça laisse place à la créativité, mais aussi aux imprévus ou aux invitation de dernière minute le week-end.

À ce sujet, ça vous dirait que je vous partage bientôt notre astuce familiale pour des week-ends sans resto? Une alternative toute aussi satisfaisante, délicieuse et rassembleuse!


2. Penser aux autres repas


Mis à part les soupers, il ne faudrait pas oublier les déjeuners, les dîners/lunchs et les collations.


Je planifie donc 2 collations que je cuisine à chaque semaine. Ça demande un tout petit peu plus de temps, mais c’est tellement bon et vraiment économique. De mon côté, j’aime cuisiner un pain et/ou des muffins. Pour éviter le gaspillage, je m’assure de toujours congeler une des deux recettes que je sors en milieu de semaine afin que nous puissions la manger.


Au niveau des lunchs, j’ajoute toujours à ma planification hebdomadaire une salade. Chez nous, c’est bien souvent une salade de légumineuses, débordante de légumes colorés, parsemée de graines (chia, chanvre, citrouille ou tournesol) et accompagnée d’une vinaigrette maison. À chacun son pot Mason et hop! le lunch est prêt.

Ma planification des repas de la semaine peut donc ressembler à quelque chose comme ceci :



Aussi, j’aime bien avoir quelques options de plus au frigo : des crudités (préalablement coupées si j’ai le temps et l’envie de le faire), de l’houmous (maison ou du commerce), un végé pâté et de la laitue romaine pour accompagner presque tout !

Finalement, je songe aussi à mes essentiels du petit déjeuner, question d’avoir tout en main pour bien démarrer la semaine le lundi matin venu.




3. Dresser une liste d’épicerie


Oui, ça peut sembler évident, mais avant d’aller faire nos courses, il est toujours important de dresser une liste des aliments dont nous aurons besoin pour cuisiner tous ces bons plats durant la semaine. Le plus difficile : s'y tenir et éviter de faire certains achats impulsifs.

Afin de vous aider, je vous partagerai l’ABC d’une liste d’épicerie efficace dans ma prochaine chronique. Encore une fois, avec comme objectif de vous permettre de faire des économies, mais aussi, d’éviter le gaspillage alimentaire dans votre propre cuisine.





Maintenant, à vous de jouer ! Laissez aller votre créativité et, surtout, osez sans culpabilité. Bon appétit et SANTÉ!




 

Travailleuse autonome dans le milieu de l’immobilier, mère de trois grands enfants et impliquée depuis plus de 20 ans dans sa communauté, Julie Drolet est toujours en quête de nouveaux défis. Passionnée d'alimentation depuis qu’elle est toute petite et végétarienne depuis plus de 25 ans, c’est dans une cuisine qu’elle est dans son élément et où elle peut vraiment laisser place à toute sa créativité. Grâce à elle, vous deviendrez inévitablement pro des plans repas, des listes d'achats et de l’efficacité en cuisine !